Jusqu'au bord de ton visible... - Cath. An.
        
Jusqu'au bord de ton visible...
« Tenir grandes ouvertes les routes de ce que l’on voit à ce que l’on ne voit pas. »
Maurice Maeterlinck

---

Nous avançons toujours sur cette route perdue. Nous traversons des paysages comme nous nous traversons nous-mêmes. Dans un effacement.

En entrant dans cette ombre, nous avons quitté le chemin du visible et nous nous sommes laissé happer par ta présence. Soudaine. Inattendue.

Nous nous sommes engouffrés dans ce chemin de manière plus profonde. Allant plus loin encore, lorsque tu nous as laissé t’entrevoir.
Pendant un instant nous nous sommes effacés dans ta recherche. Nous avons traversé ton absence.
Jusqu’au bord de ton visible nous avons continué à te chercher.

Et puis nous avons compris que suivre tes pistes ne nous mènerait nulle part. Dans ton silence nous nous sommes écroulés. Et sur ce chemin nous avons déposé notre douleur. Doucement.

En sortant de ton ombre, nous avons alors repris notre route. Oui, nous avons continué à avancer. Comme toujours. Nous avançons.

Nous portons désormais l’apparition de ton devenir qui nous a traversés.

- Images extraites d'une série de 14. -
Top